Messages

Affichage des messages du novembre, 2010

Mise en demeure de Jean Charest à Gérard Deltell

Lors du congrès de l’ADQ qui s’est tenu en fin de semaine à Granby, le chef de l’ADQ Gérard Deltell a attaqué Jean Charest en le qualifiant de «parrain et de patriarche», ce qui avait provoqué en fin de semaine, une levée de boucliers de la part de certains ministres libéraux.Jean Charest a répliqué aujourd’hui en envoyant une mise en demeure, demandant au chef de l’ADQ de retirer ses paroles. Pour le moment Deltell refuse de le faire , et selon l’analyste politique Jean Lapierre, Deltell a rencontré ses avocats pour étudier ses options.Si Deltell ne retire pas ses paroles, que va faire Charest? On peut facilement s’imaginer que ce dernier déposera une poursuite en libelle diffamatoire contre Deltell, comme il l’a déjà fait contre Me Marc Bellemarre.Certains commencent déjà à prétendre, que Jean Charest veut faire taire Deltell, parce que ce dernier ne fait que dire ce que l’ensemble de la population pense de Charest, le problème c’est que Deltell n’avait pas l’immunité de l’Assemb…

Le jour de l'armistice, oublie-t-on les vétérans blessés?

Le gouvernement canadien adoptait en 1931, une loi faisant de la journée du 11 novembre, le «Jour du souvenir» visant à commémorer la mémoire des soldats qui ont fait le sacrifice ultime lors des différents conflits qui on eu lieux depuis le début du 20 ème siècle.
C’est facile de se souvenir de ceux qui n’ont pas eu la chance de vieillir, pour nous permettre de continuer à vivre dans une société dans laquelle nous vivons, mais a-t-on également une pensée pour les nombreux militaires qui à un moment donné de leur vie, sont devenus éclopés ou encore victimes du syndrome post-traumatique, à cause des situations dont ils ont été témoins, et qu’ils n’ont pu rien faire pour les prévenir.
Le travail incombe donc au Ministère des anciens combattants, de mettre des mesures pour leur venir en aide, on va, selon les cas, bourrer les soldats d’antidépresseurs et au besoin, ils seront probablement suivis par des psychiatres ou des psychologues.
Pour ce qui est du soutien financier, le gouvernement a…

Une commission d'enquête sur la construction à Québec ne suffit pas

Jean Charest refuse toujours de tenir une commission d’enquête dans le domaine de la construction, et ce malgré la volonté de la population québécoise.Pour la députée bloquiste Marianne Mouranni, une commission d’enquête sur la construction n’est pas suffisante, si ça ne tenait que d’elle, l’enquête serait étendue au milieu financier.

Les syndicats ripostent au Réseau liberté Québec et à la droite

Image
Le 23 octobre dernier, le Réseau liberté Québec qui est un club politique tenait une assemblée générale à Québec qui réunissait plus de 400 personnes, où elles pouvaient entendre plusieurs personnalités ayant des idées de droite.Peu de temps avant cette rencontre, Force Québec de François Legault et Joseph Facal, qui bien qu’il ne soit pas pour le moment un parti politique, voyait dans des sondages, que s’il présentait des députés à la prochaine élection provinciale, formerait vraisemblablement un gouvernement minoritaire.Il n’en fallait pas plus pour que le milieu syndical, les associations étudiantes, etc. répondent à cette «recrudescence de la droite» et forment «Alliance sociale» pour faire la promotion de la gauche, et selon ce que j’ai entendu à la radio, le dirigeant de la Centrale des syndicats du Québec, M. Réjean Parentaurait même dit, que le Québec était géré depuis 40 ans par des politiciens de droite! Pas très flatteur pour les gouvernements qui ont été formés par le Pa…

On est bien traité dans nos hôpitaux au Québec

Ça y est c'est fait, j'ai eu ma chirurgie pour une cataracte mardi. On se plaint souvent que notre système de santé au Québec est imparfait et à certains égards c'est vrai, on a qu'à penser au débordement dans nos salles d'urgence, que présentement au Québec, il y a deux millions de Québécois qui n'ont toujours pas de médecin de famille, où encore que les délais sont longs avant qu'une personne puisse avoir sa chirurgie.Mais une fois qu'on est pris en charge, on peut dire qu'on est très bien traité et en quelque part, le personnel nous rassure, surtout si on se retrouve dans un milieu inconnu comme un hôpital, c'est ce que j'ai pu constater le jour de ma chirurgie. Ce qui m'a le plus étonné, c'est de voir le personnel masqué dans la salle d'opération qui a pris la peine de se présenter un à un avant que la chirurgie ne débute, et ça aussi, j'ai trouvé ça rassurant, je savais que j'étais entre bonnes mains, et en prime, j…