Messages

Affichage des messages du avril, 2010

Site web de Dollarama en anglais, une tempête dans un verre d'eau

Rue Frontenac nous apprend ce matin que les magasins Dollarama ont maintenant leur site web, mais qu’il est présentement seulement en anglais, et que ça contrevenait aux disposition de la loi 101.Il n’en fallait pas plus, que les «défenseurs de la langue française» dénoncent la situation, et lancent une campagne de boycott sur Facebook, même si selon le responsable de la compagnie de relations publiques Nationale indique que le site en français devrait être en ligne le 26 avril.C’est toujours facile de vouloir lancer une campagne de boycott, on dirait que ça en est presque rendue une mode, mais une campagne de boycott contre Dollarama pourrait-t-elle fonctionner et être efficace?Je n’en suis pas convaincu, combien y a-t-il eu de campagnes de boycott aux cours des dernières années, et ça n’a rien donné? On a qu’à penser aux appels à certains boycott dont celui de Pétro-Canada à cause qu’il a mis en lock-out ses employés, où encore le cas le plus récent, l’appel au boycot…

On ne doit pas empêcher l'enseignement en anglais au post secondaire

Nous avons eu droit hier à un article coup de massue, quand le Journal de Montréal nous a appris que la ville de Montréal pourrait devenir majoritairement anglophone d'ici 2016.Mais comme le mentionne Suzanne dans son blogue «Le ciel est bleu», le problème de la francophonie à Montréal est que de plus en plus de francophones décident d'aller vivre dans la banlieue, et malgré le fait que Québec a mis en place des mesures pour favoriser natalité comme le régime d'assurance parentale, on doit tout de même se fier à l'immigration pour «repeupler» le Québec.Plusieurs sont d'avis, que les nouveaux immigrants qui arrivent au Québec font de véritables efforts pour apprendre le français, mais une fois de retour à la maison, ils parlent leur langue maternelle, mais peut-on les blâmer, après tout on vit dans une société démocratique, et s'ils veulent parler leur langue maternelle rien ne les empêche.Pour ce qui est la langue d'enseignement, je lisais un …

Quand Karzai se met à déblatérer

Non mais, est-ce que quelqu’un peut me dire quelle mouche a bien pu piquer le président afghan Amid Karzai?Samedi, il a osé accuser l’occident de s’ingérer dans les affaires afghanes et d’être responsable des fraudes électorales qui ont eu lieu lors des dernières élections tenues le 20 août dernier.Ce qui a vraiment agacé les alliés occidentaux, dont Peter Galbraith le numéro 2 de l’ONU lors du scrutin du mois d’août dernier a répondu aux accusations du président afghan en disant:« C’est évidemment absurde et ahurissant ». (…) « Franchement, on se pose des questions sur son état mental ou sur son rapport à la réalité ».Et on apprend maintenant, que Karzai refuse toute nouvelle offensive militaire avant d’avoir consulté les chefs de tribus, et qu’après avoir eu leur accord, puisque le président afghan prétend que plusieurs dans son pays croient que c’est l’occident qui lui dit quoi faire.C’est possible que dans les coulisses, l’occident essaie de s’ingérer dans les a…