Messages

Affichage des messages du août, 2009

Ça commence à sentir le corporatisme syndical

Alors que nous sortons d’une période ouverte de maraudage à l‘hôtel où je travaille, et que tout semblait être terminé, avec le dépôt de la requête d’accréditation de la CSN à la Commission des relations de travail, tout laisse maintenant croire que rien n’est terminé.Le syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA) qui est toujours l’accréditation syndicale, jusqu’à ce que la Commission des relations de travail rende sa décision, riposte en annonçant dans une lettre de son directeur québécois Jean-Pierre Fortin, que la demande de requête d’accréditation de la CSN aurait été déposée en retard d’une journée à la Commission.Ce qui laisse donc présager, que les TCA contesteront la requête d’accréditation de la CSN. Cette décision sera sûrement difficile à digérer, pour la CSN, qui selon certains, aurait réussi à faire signer environ 75 à 80% des employés, alors qu’en fin de période de maraudage, de l’aveu même des TCA, le syndicat n’aurait pas réussi à faire signer autant d…

Les dons de Hydro-Québec à des riches sont indécents

Il y a comme quelque chose d'indécent, lorsqu'on entend parler des dons faits par Hydro-Québec à des écoles privées, dont les parents d'élèves sont des gens plutôt pour ne pas dire très aisés financièrement, alors que plusieurs écoles publiques du Québec, connaissent des problèmes comme le disent les partis d'opposition.

Mais, ce qu'il y a encore de plus indécent, c'est de voir ces dons, alors que selon l'Association coopérative d'économie familiale du Sud-Ouest en avril 2008, environ 20% de la population québécoise vivait sous le seuil de faible revenu (ce qui était appelé autrefois seuil de pauvreté), et que sur ce nombre, 40 000 clients se retrouvaient avec des retards de paiment, et que la moitié de ces clients en arrivaient à avoir des ententes de remboursement avec Hydro-Québec.

Et les hausses de tarifs répétées depuis 2004, ne font rient pour aider les plus démunis. Selon Option consommateurs, les tarifs d'électricité ont augmenté de 18,2% depu…

Le Canada se prépare à une pandémie de grippe porcine

Depuis maintenant plusieurs mois, le monde vit dans une certaine crainte alimentée sans cesse par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), au sujet de la grippe porcine AH1N1.

Cette pandémie annoncée est devenue une véritable mine d'or à la fois pour pour les compagnies pharmaceutiques et leurs actionnaires à travers le monde, ainsi que pour les différents médias qui aiment en faire la une pour vendre plus de journaux.

Des pays voulant jouer aux bons pères de familles comme le Canada et la France ont décidé d'acheter des doses de vaccins contre cette grippe porcine, alors que des pays comme la République Tchèque sont plus prudents et refusent d'acheter certains types de vaccins en prétextant que la compagnie pharmaceutique ne pouvait garantir que le vaccin était sécuritaire, et à cause qu'on savait peu de chose sur les effets secondaires.

Le Canada ne semble pas pour le moment, avoir l'intention d'imposer une vaccination obligatoire, mais si il devait vra…

La journée mondiale des animaux

Pour la première fois au Québec, venez célébrer la journée mondiale des animaux

( World animals day)

Dimanche le 4 octobre, à 13 h devant le Parlement de Québec.

Rassemblement de 13 h à 13h45 avec distribution de ballons blancs. S'en suivra d'une marche se terminant par une envolée de 15 colombes sur une musique acoustique en mémoire des animaux morts dans la cruauté.

Des personnalités réputées marcheront avec nous en cette journée importante pour tous les animaux du Québec.

Cette marche a pour but de demander au gouvernement de réviser la loi pénale pour tous ceux qui commettent de la cruauté envers les animaux. La vieillotte loi datant de 1892 considère les animaux comme des biens ou des objets. Elle met à l'abri de peines sévères, les bourreaux d'animaux. Ils les exploitent et les tuent sans aucune prison lorsqu'ils sont reconnus coupables.

Les abus envers les animaux ont des répercussions sur la violence humaine.

Souvent ceux qui commettent ces crim…